Eric Dexheimer Photographie

representé par Signatures

Primal, "une théorie de la violence..."

La violence est l’utilisation de la force physique ou psychologique pour contraindre, dominer, causer des dommages ou la mort. 

 Elle implique des coups, des blessures, de la souffrance, de la peur. La violence porte atteinte à l’intégrité physique ou psychologique de l’individu.

Elle remet en cause dans un but de domination ou de destruction l’Humanité de l’individu. 

 Nous évoluons dans des Sociétés violentes, les comportements de domination, d’asservissement, l’emploi de la force physique, les coups, les viols, la torture verbale

ou psychologique, la privation ou la régression des droits et des libertés, les abus de position dominante, le harcèlement, l’indifférence sont autant de mots (maux) qui polluent et traversent notre quotidien.

La Violence est intimement liée à l’Histoire de L’Homme.

 Aucune espèce n’a autant agi de façon néfaste et impacté son environnement, aucune espèce n’a jamais autant exercé de violence et de maltraitance sur ses congénères. 

 L’Homme ne porterait-il pas en lui les germes de sa propre destruction, de sa fin en tant qu’espèce ? 

Les personnes mortes sur la voie publique, accidentées ou non, les corps des laissés pour compte, des victimes de la solitude, des assassinés… sont autant d’expressions de la violence sociétale, de la violence du Monde des vivants. 

Mon travail « Primal, Une théorie de la violence… » montre et induit  la violence des Hommes et de notre Société.